tinbox

Expositions

back

Et ventre et dos

Emmanuel Aragon


     

Exposition du 3 au 8 octobre 2017




Semaine bleue

Galerie Tinbox


Parvis de la Bibliothèque du Grand-Parc

34, Rue Pierre Trebod, 33000 Bordeaux


ATELIER AVEC L'ARTISTE

gratuit sur inscription auprès de la bibliothèque

Mercredi 4 octobre 2017 de 15h30 à 17h30


VERNISSAGE - RENCONTRE

Mercredi 4 octobre 2017 à 18h00


Exposition du 10 octobre au 2 novembre 2017 Place Pey Berland

Vernissage jeudi 12 octobre 2017 à 18h00


Cette exposition s'inscrit dans le cadre du projet PLAYGROUND développé dans le quartier du Grand-Parc à Bordeaux en 2017 et 2018, L'Agence Créative propose des expositions dans la galerie Tinbox Mobile qui s'installe dans les espaces publics du quartier et des résidences d'artistes notamment à l'EHPAD Le Petit Trianon. À l'occasion de la semaine bleue nous invitons les résidents des EHPAD du quartier à participer à l'atelier et à voir l'exposition.  


"Et ventre et dos" est un ensemble de pièces de papier partiellement couvertes d'écritures. Ces pièces évoquent à la fois des vêtements, des armures, parures et protections. Le papier leur confère une présence entre fonction et fiction. Sont-elles de réels vêtements portés, des copies, des patrons de pièces à venir avec d'autres matériaux? Elles semblent taillées pour des corps aux postures singulières : gestes brusques, attentes statiques, ouvertures et replis. Avec leurs inscriptions qui redoublent le langage des corps, elles portent murmures et cris comme des cuirasses, des étendards.  L'évidence de l'adresse faite à l'autre reste vive pour qui leur fait face, ainsi que dans l'ensemble de mon travail . Il y est toujours question de conversations où mots et gestes provoquent l'intimité de qui les observe, interrogent nos facultés de rencontre." Emmanuel Aragon


" Cette exposition convoque corps et mots en une présence-absence de l'être à travers des œuvres sculpturales de papier. Elles se plient et se déplient jusqu'à l'abstraction de la forme et du geste premier. Ventres et dos n'existent plus que par la trace indélébile des replis de la matière redevenue surface plane porteuse d'un message. Évanescentes, ces enveloppes fantomatiques murmurent ou crient, supplient ou revendiquent avec timidité ou violence un mot comme une ritournelle : peur, PEUR et encore peur. Comme une mélodie horizontale jusqu'au débordement de l'émotion en un flux sur le papier. Pourquoi ce mot peur ? Qu'évoque-t-il ? Quel sens prend-il dans l'espace public dans la Galerie Tinbox ? Et ce rouge? Plier, déplier, replier. " Nadia Russell Kissoon


 
©Tinbox - Nadia Russell Kissoon
Site réalisé par Dux   -   Art Flox, portail des arts en Aquitaine   -   L'Agence Créative