tinbox

Expositions

back









J'EN AI GROS SUR LA PATATE

Emmanuel Penouty, Emmanuel Aragon, Jordi Colore 
     
Exposition itinérante du 2 mars au 22 avril 2016



GALERIE TINBOX

Centre Médoc en Gironde


COMMISSAIRE D'EXPOSITION : Emmanuel Penouty

DIRECTION ARTISTIQUE : L'Agence Créative

COMMANDITAIRE ET MAÎTRE D'OUVRAGE : Le Conseil Départemental de la Gironde, dans le cadre de son programme Artothèque en coopération avec la Ligue de l'enseignement



/// UNE EXPOSITION ITINÉRANTE

GALERIE TINBOX MOBILE

DANS LES BIBLIOTHÈQUES, MÉDIATHÈQUES ET ESPACES PUBLICS

DE 5 VILLES DU CENTRE MÉDOC :

1/ Saint-Laurent-Médoc

>> du mercredi 2 au vendredi 11 mars 2016

2/ Pauillac

>> du mercredi 16 au samedi 26 mars 2016

3/ Vertheuil

>> du mercredi 30 mars au jeudi 12 avril 2016

4/ Saint-Estèphe

>> du vendredi 1er au vendredi 12 avril 2016

5/ Saint-Sauveur

>> du mardi 12 au vendredi 22 avril 2016


TINBOX DISPOSITIF MOBILE D’EXPOSITION ET D’ÉDUCATION À L’ART / J’EN AI GROS SUR LA PATATE 2/2 D’EMMANUEL PENOUTY from L'Agence Créative on Vimeo.

-------

TINBOX DISPOSITIF MOBILE D'EXPOSITION ET D'ÉDUCATION À L'ART / J'EN AI GROS SUR LA PATATE 1/2 D'EMMANUEL PENOUTY from L'Agence Créative on Vimeo.



/// DES ACTIONS DE MÉDIATION :

>> Une formation à l'attention des bibliothécaires

>> Sept ateliers de Création, scolaires, péri-scolaires et familles


/// TEXTE

"Emmanuel Penouty nourrit un intérêt pour le langage et ses équivoques. À travers des détournements d'objets et des jeux de mots qui agissent en révélateurs des rapports humains, il s'amuse de la plasticité de la langue. Ses créations interrogent sa construction et sa réception.

Pour l'exposition "J'en ai gros sur la patate", il utilise le puzzle et le phylactère (la bulle de bande dessinée) comme médiums. Les pièces de puzzles, fragments associés dans l'intention de former une image, apparaissent comme une métaphore des lois du langage ; le phylactère comme un réservoir de mots.

Pour Emmanuel Penouty, le quotidien de chacun est envahi par des images, des mots et des silences avec lesquels il doit composer afin de se représenter un environnement perceptible. Pièces de puzzles et mots suivent la même logique et s'emboîtent pour former une unité, un ensemble intelligible. Ses œuvres nous invitent à établir des connexions entre les personnes ou avec l'espace environnant ou imaginaire. Ces chaînes signifiantes, plastiques ou sémantiques, que l'artiste manipule avec un plaisir ludique afin de créer de nouveaux agencements, invitent

à des lectures multiples.


J'en ai gros sur la patate se décline en deux installations dans les galeries Tinbox, espace d'exposition mobile. La première questionne la parole dans un contexte social, la seconde évoque la communication dans la sphère privée.


La première exposition met en exergue les enjeux langagiers, le droit à la parole et à la revendication dans un contexte public. Pour ce projet il met en résonance ses œuvres avec celles de Jordi Colomer (œuvre issue de la collection de l'Artothèque de Pessac) et d'Emmanuel Aragon. La photographie Anarchitekton de Jordi Colomer utilise les codes de la manifestation. Sur celle-ci, l'artiste brandit la maquette d'un immeuble en carton, identique aux immeubles qui apparaissent en second plan, comme une pancarte sans mot qu'il met en abîme dans un paysage urbain. Emmanuel Aragon, quant à lui, utilise directement le verbe. C'est par l'utilisation d'un lettrage énergique et impulsif qu'il écrit ROMPS CREUSE en rouge sur un support papier comme un fragment de cri. Emmanuel Penouty associe à ces deux œuvres ses puzzles photographiques Lâche moi la grappe et J'en ai gros sur la patate et son installation Échec et mat. Il fait passer ses messages en utilisant le jeu, le langage et l'image. Le dialogue entre l'ensemble des pièces exprime le droit à la contestation et à la libre parole avec fermeté mais humour.


Toujours sur la thématique de la communication et du langage, Emmanuel Penouty a choisi d'utiliser la deuxième galerie Tinbox pour mettre en scène un couple imaginaire. Pour cette installation, il utilise des phylactères accrochés au mur qu'il a réalisés en porcelaine à la dimension d'assiettes de table. Ils sont utilisés comme des réceptacles de mots. Les débris de phylactères qui jonchent le sol de la galerie évoquent les conflits qui peuvent naître dans la sphère intime. Son œuvre-aphorisme Moi c'est moi, toi t'es toi évoque de manière tangible ces difficultés de communication entre les individus. La détermination à se distinguer de l'autre est en effet un exercice périlleux où le langage, les malentendus ou les non-dits peuvent entraver la communication. Néanmoins, c'est toujours avec une forme de dérision et de légèreté à travers le détournement d'objets, les jeux de mots, les aphorismes ou l'utilisation poétique d'œuvres-puzzle qu'il évoque le sujet. Son œuvre Phylactéroman installée à l'extérieur de la galerie invite justement le spectateur à prendre la parole et à participer ainsi de manière active à l'exposition.


/// CONTEXTE

Dans le cadre de son programme Artothèque, le Conseil départemental de la Gironde a sollicité l'association L'Agence Créative sur la coordination de deux projets expérimentaux sur les années scolaires 2015/2016 et 2016/2017. Le premier projet se déroulera dans cinq établissements de la Communauté de Communes du Centre Médoc : les bibliothèques municipales de Saint-Laurent-Médoc, Vertheuil et Saint-Estèphe, la médiathèque Pauillac et l'Accueil collectif des mineurs de la Garosse - Cdc Centre-Médoc de Saint-Sauveur.

C'est aujourd'hui dans un objectif de diversification des publics que le Département, en partenariat avec la Ligue de L'enseignement et L'Agence Créative, irrigue ce territoire par le développement de projets pédagogiques et artistiques.


Ce projet se développe en quatre actions qui se déroulent les mois de mars et avril 2016 avec l'artiste Emmanuel Penouty, la Ligue de l'enseignement et la Communauté des communes du Centre-Médoc : formation à l'intention des animateurs et des bibliothécaires, présentation du travail de l'artiste ouverte à tous les publics, ateliers de pratiques artistiques à destination d'un public scolaire, extrascolaire, périscolaire et adulte et expositions itinérantes dans les galeries mobiles Tinbox dans des lieux et espaces publics des communes.


L'artiste plasticien Emmanuel Penouty est placé au cœur du projet en tant que commissaire d'exposition et médiateur. Favoriser des rencontres avec les œuvres, les artistes et les professionnels de la culture, stimuler l'imaginaire et la créativité sont les objectifs fixés par l'association L'Agence Créative.



 
©Tinbox - Nadia Russell Kissoon
Site réalisé par Dux   -   Art Flox, portail des arts en Aquitaine   -   L'Agence Créative