tinbox

Expositions

back

CLIMB EVERY MOUNTAIN 

Chantal Russell Le RouxVernissage samedi 25 octobre 2014 à 19h - DJ-Sebastian Russell / Minus Adjunct Fenou à 21h 
     



Exposition du 25 octobre au 2 novembre, tous les jours de 14h à 18h  
Du 3 au 9 novembre sur rendez-vous: 06 75 03 38 08 

Tinbox, hors les murs 
Atelier La Laiterie 
84, rue Amédée Saint Germain à Bordeaux 
Liane 10, arrêt Billaudel

 

CLIMB EVERY MOUNTAIN - Chantal Russell Le Roux - Tinbox / hors les murs à la Laiterie - samedi 25 octobre 2014 from L'Agence Créative on Vimeo.


Septentrions et natures mortes de Chantal Russell
Salle des essais et mezzanine de l'Atelier de La Laiterie, Bordeaux


Tête-bêche, quasi invisible, une mouette naturalisée observe le panorama des monticules et crêtes glacées, bulbes et mamelons striés, griffés, aux césures et arrêtes dépouillées de toute mousse ou lichen. Absolument glabres, sans qu'il soit possible d'affirmer s'il s'agit de paysages du septentrion arctique ou de proches et lointains atolls que le givre, le névé ou les glaces ont saisis brutalement. Les eaux noircissent et s'emblâclent, certains cieux semblent attendre quelque embellie boréale, dans une lumière qui fuit le gel paralysant que Chantal Russell a installé sur ces toiles et papiers découpés, traces nettes de bistouri, de scalpel, sur un ciel blanc de néant. Cold light, les néons polaires de l'atelier affirment son parti-pris. Panorama sans promesse aucune. 


On le sait, Chantal Russell est cette anglaise qui fit les Beaux-Arts du côté du Gloustershire, avant qu'aujourd'hui elle ne se partage entre Bordeaux et ce pays basque des vallons et des alpages, des  nostalgies aussi, telle la Promeneuse solitaire et bucolique que croiseraient tantôt les poètes William Wordsworth & Walt Whitman, tantôt Virgile. Elle crayonne donc également quelques églogues à la mine de plomb ou au fusain gras , sous-bois, landes et bordures lacustres, sur ces papiers anciens, grenus et bistres, et les dispose sous verre en petits accrochages, tels ces fouillis muraux des maisons bourgeoises d'un autre siècle. La Grande Lande de Gironde, qui écarte  Bordeaux de Saint- Jean-de-Luz, lui offrant les automnes des lacs d'eaux douces, autres tableautins qu'elle oppose aux pastorales  élégiaques monochromes. Mélancolies pudiques.


Ces afflictions discrètes, ces nostalgies hors du temps, elles se dessinent dans les boites-vitrines d'antique muséum d'Histoire naturelle sur lesquelles reposent des photos-galets allongées d'une ombre transparente, ou ces cartes postales anciennes d'un pays basque de jadis, comme échappées d'un carton à chaussures… Et quelques fétiches et trophées désuets que la promeneuse glane au creux des chemins… 

Il est alors terrible, ce sombre sourire de l'artiste, lorsqu'elle suspend une palanquée de T-shirts bleus-noirs frappés de mots/slogans/haïkus qui disent ses escapades dans une nature qu’elle voit ainsi maltraitée.  

« Lines written in Early Spring », titrait Wordsworth, et sa plume de tracer : « ...Bring sad thoughts the mind. »


Gilles-Ch. Réthoré 

Octobre 2014


 

Chantal Russell Le Roux est une artiste anglaise vivant à Bordeaux, elle est diplômée des Beaux-Arts de Gloustershire en Angleterre. Elle a participé à de nombreuses expositions personnelles ou collectives en France et à l’étranger, notamment à la Kinsgate galerie à Londres, à la collection Yvon Lambert à Avignon, à la galerie 10m2 à Sarajevo ou encore à la Biennale de Venise de 1999 dans le pavillon Japonais. L’artiste ne s’attache pas à un médium ou à une technique particulière, elle réalise des installations comprenant des peintures, des photographies, des moulages ou des assemblages d’objets trouvés. Ses oeuvres sont à la fois mélancoliques et engagées. Elle s’intéresse à l’humain et à son environnement naturel et urbain et s’interroge sur des thèmes aussi universels qu’exister, parler, aimer, détester, être ensemble, se séparer, donner naissance ou mourir. Au travers de la photographie, elle capture des scènes du quotidien, des visages ou encore des paysages. Le romantisme minimaliste de ses images se retrouve dans ses peintures. 





 
©Tinbox - Nadia Russell Kissoon
Site réalisé par Dux   -   Art Flox, portail des arts en Aquitaine   -   L'Agence Créative