tinbox

Expositions

back Legal Parking, Shiro Masuyama|Photographie, 50 x 65 cm , 10 tirages, 2000
Legal Parking, Shiro Masuyama|Photographie, 50 x 65 cm , 10 tirages, 2000
Legal Parking, Shiro Masuyama|Photographie, 50 x 65 cm , 10 tirages, 2000
Legal Parking, Shiro Masuyama|Photographie, 50 x 65 cm , 10 tirages, 2000
Making, Site Specific Painting-Shiro Masuyama|Diptyque, Photo   Peinture, octobre 2008
Beck's, Site Specific Painting-Shiro Masuyama|Diptyque, Photo   Peinture, octobre 2008
Graffiti, Site Specific Painting-Shiro Masuyama|Diptyque, Photo   Peinture, octobre 2008

INTERVENTION

Shiro Masuyama
     Vernissage samedi 6 février de 14h à 18h


Exposition juqu'au 27 février 2010

CV de Shiro Masuyama

 
Shiro Masuyama est un artiste japonais né en 1971 à Tokyo. Il vit et travaille à Berlin depuis 2004. Artiste globe-trotter, il a participé à de nombreuses expositions et résidences d’artiste à travers le monde aux Etats-Unis, en Corée du Sud, à Hong-Kong, en Allemagne ou encore en Espagne… Son diplôme d’architecte influence son travail qui peut être qualifié d’art d’intervention à l’esthétique participative. Il opte pour la mise en rapport directe de son œuvre avec sa réalité environnante qu’il investit souvent de manière événementielle. Il projette ainsi l’œuvre d’art dans un espace pour réaliser des « site spécific installations » qui interrogent l’interaction avec le public. Pendant longtemps Shiro Masuyama a refusé d'exposer dans des galeries ou des musées préférant les espaces publics ou les lieux en dehors des circuits artistiques. Il se qualifie de “ficheman artist”, il cherche à piéger le spectateur dans son oeuvre et plus particulièrement le public non avertit à qui il ne donne jamais le mode d’emploi pour comprendre son travail. C’est pour lui un challenge d’arriver à intéresser des publics variés. Son oeuvre interroge ainsi le “monde de l’art ” avec un certain cynisme à l’image de son installation “Parky Party”. Cette installation est un bar conçu sous forme de box alignés les uns à côté des autres. Lors des vernissages, il active sa pièce ; le spectateur est alors  contraint de boire seule dans son box car chaque verre est enchaîné à sa table. Avec cette œuvre, il s’attaque à la tradition des vernissages car selon lui le spectateur vient en premier lieu pour rencontrer du monde et non pour regarder le travail. Avec ironie, il oblige les spectateurs à faire partie de son installation tout en les empêchant de communiquer entre eux. Sur un autre registre, en 2009 il a présenté une installation intitulée “Artist Refugee” à la Biennale d’art contemporain Tokorozawa. Cette œuvre sociologique met en exergue les conditions financières précaires de beaucoup d’artistes même s’ils sont reconnus internationalement. Pendant un mois sans possibilité de logement, il a vécu au sein de son exposition en dormant le jour et en travaillant la nuit dans une compagnie de transport routier.  Au même titre que ses « sites spécific works », cette œuvre que l’on peut qualifier de « Reality spécific work » se nourrit  de la réalité quotidienne de l’artiste sans intermédiaire. Artist réfugee fait écho aux « Internet Coffee Refugees ». Il s’agit d’étudiants ou de travailleurs précaires qui dorment dans les cafés Internet.
 
L’exposition Intervention à la galerie Tinbox rassemble trois projets de Shiro Masuyama: Legal Parking,  Site specific painting et Fire place.  Legal Parking est une œuvre conçue selon une "guerilla-style tactic" sur l’espace public . Ce projet est né de sa difficulté à réaliser des installations dans les rues de Tokyo, sans être réprimandé par les forces de l'ordre. Pour pouvoir exposer une sculpture en extérieur, il l’a placé à l’arrière d’un camion. A Tokyo les places de parking payantes étant limitées à une heure, il a conçu une performance reliée à une installation dans une galerie d'art afin de déplacer sa sculpture au bout de 60min. Toutes les heures une alarme se déclenche dans la galerie et un commando se relais pour bouger l'installation et payer le parcmètre afin d'occuper l'espace public légalement. Legal Parking est une œuvre charnière pour l’artiste. C’est avec cette performance qu’il a commencé à intégrer les circuits officiels de l’art contemporain en exposant dans des galeries et des musées. Pour Intervention, il présente la vidéo de la performance sous forme d’installation, ainsi que des photographies. Site specific painting est un ensemble de trois peintures sur toile qui représentent un objet ou une scène sur l’espace public (un tageur, un chien et une bouteille de bierre sur un banc). Chaque peinture est ensuite placée sur le site qu’elle représente pour ensuite être prise en photographie. La peinture et la photo de la peinture recontextualisés sont présentées sous forme de dyptique. Fire place est une installation réalisée à la galerie Tinbox. La galerie comporte plusieurs espaces, un espace d’exposition donnant sur la rue et un espace hybride à l’étage à la fois public et privé. Dans la partie “salon” Shiro Masuyama a réalisé une fausse cheminée afin que le visiteur puisse s’attarder dans son exposition au coin du feu! 
 
Shiro Masuyama prépare actuellement deux expositions à la Contemporary Art Factory deTokyo et à la galerie Tenderpixel à Londres. Il vient de recevoir une bourse de la Fondation Pollock-Krasner à New-York. Il est représenté par la galerie ADN à Barcelone, la galerie Mikiko Sato à Hambourg et depuis peu par la galerie Tinbox à Bordeaux.

Nadia Russell 

 


 
©Tinbox - Nadia Russell Kissoon
Site réalisé par Dux   -   Art Flox, portail des arts en Aquitaine   -   L'Agence Créative